Galerie Maubert

Eric Guglielmi

Né en 1970. Vit et travaille à Ivry-sur-Seine.

Eric Guglielmi est né en 1970 à Charleville-Mézières. Il vit et travaille à Paris. Entre 1990 et 2000, Eric Gugliemi partage son temps entre l’Amérique latine et l’Afrique. En 2007, il publie Touba, voyage au coeur d’un islam Nègre (Ed. Alternatives). En 2011, il publie Je suis un piéton rien de plus (Ed. Gang) en suivant les correspondances de Rimbaud. En 2015, il publie What Happens, s’intéressant aux problématiques des accords transfrontaliers.

Eric Guglielmi s’appuie sur une démarche organisée autour de la marche, l’attente et de l’observation. Ses photographies donnent à voir un ailleurs palpable et oppressant, rendant accessible au spectateur ce léger décalage, cette vision de biais qui permet de voir différemment, de voir mieux. Sa connaissance approfondie des réalités sociales et politiques lui permet de se tenir dans une posture attentive et vigilante face au réel et ses incohérences. Son art interroge frontalement les angles morts de l’attention médiatique. Il juxtapose et croise les points de vue – Bangladesh, Mali, Ukraine. – et présente d’autres constructions du monde. Il prend le contre-pied de la pratique du reportage, privilégiant, contre le dogme de « l’instant décisif », « une lenteur du regard ».

Eric Guglielmi fait partie de collections publiques (BNF, Musée Rimbaud…) et privées (Neuflize Vie). En 2014 et en 2018, l’UNICEF lui donne carte blanche pour traiter des problématiques de l’enfance au Cameroun. En 2015, il est nominé au Prix AIMIA/AGO ainsi qu’au Prix Pictet et reçoit l’Aide à la photographie documentaire du Centre national des arts plastiques (CNAP) pour son projet Ardenne. Ce projet a fait l’objet d’une résidence de 18 mois dans les Ardennes (Belges, Luxembourgeoises et Françaises) ainsi que d’une publication et d’une exposition personnelle à la Maison de la photographie Robert Doisneau en 2018.

 

 

ARDENNE

 

WHAT HAPPENS ?

 

WEL COME TO SAVAR

 

ELLE SERA VERTE MA VALLÉE

 

LA TRAITE NÉGRIÈRE

 

 

D’OUEST EN EST

 

JE SUIS UN PIÉTON RIEN DE PLUS